Le ministère de la propagande positive

Publié le par Luçon Cap 2020

Que se passe-t-il quand le service communication de la ville est en vacances ?

Rien, en tout cas, rien dans la page "Luçon" de notre quotidien local ou plutôt plus rien !

De là à dire que notre journal ne sert qu'à relayer la bonne information...

Ou simplement que la capitale dynamique du Sud-Vendée montre son vrai visage.

Tous les services de la ville y passent, avec plusieurs passages par mois, il faut bien remplir l'espace vide. Et quand ce ne sont pas ses services, on passe les associations "copines" gérées par un adjoint ou un conseiller. Oui, tout est bon pour remplir le vide.

La semaine passée en est la preuve flagrante (voir PJ). Rien, puis miracle un article du SMEOM de Luçon (présidé par l'adjoint à l'urbanisme) et un autre par le service culture, ouf ! On a échappé à la semaine blanche.

Dès le 1er septembre, nous allons faire un bilan mois par mois des articles liées de près ou de loin à la mairie dans notre canard. Peut-être une mauvaise impression ? A voir.

 

Le ministère de la propagande positive
Le ministère de la propagande positive
Le ministère de la propagande positive
Le ministère de la propagande positive
Le ministère de la propagande positive

Commenter cet article